Les frais de port sont offerts à partir de 300,00 € TTC d'achat.

Haute Valeur Environnementale

La Haute Valeur Environnementale (HVE) correspond au niveau le plus exigeant d’un dispositif de certification environnementale des exploitations agricoles.

Cette certification est une démarche volontaire qui vise à identifier et valoriser les pratiques  respectueuses de l’environnement mises en œuvre par les agriculteurs. Elle porte sur quatre thématiques clés : la préservation de la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation et la gestion de la ressource en eau. Elle est construite selon une logique de certification de la globalité de l’exploitation en trois niveaux.

La mention « haute valeur environnementale » est uniquement réservé pour le troisième degré de cette certification et il garantit un haut niveau de performance de l’entreprise agricole.

Le logo ci-dessous accompagne la mention valorisante et peut être apposé sur les produits finis contenant au moins 95% de matières premières issues d’une entreprise certifié.

Afficher l'image d'origine

Trois niveaux sont établis.

1er niveau : Ce premier niveau d'exigence environnementale correspond au respect des bonnes conditions agricoles et environnementales. Il est vérifié par un organisme de conseil agricole. L'exploitant doit par ailleurs réaliser une évaluation de l'exploitation au regard du référentiel de deuxième niveau ou au regard des seuils de performance environnementale de troisième niveau.

2e niveau : La certification de deuxième niveau, dénommée « certification environnementale de l'exploitation », atteste du respect par l'ensemble de l'exploitation agricole, des exigences environnementales figurant dans un référentiel visant notamment à :

  • Identifier et protéger, sur l'exploitation, les zones les plus importantes pour le maintien de la biodiversité ;
  • Adapter l'utilisation des produits phytopharmaceutiques en fonction de la cible visée ;
  • Stocker les fertilisants et en raisonner au plus juste les apports afin de répondre aux besoins des plantes, de garantir un rendement et une qualité satisfaisants tout en limitant les fuites vers le milieu naturel ;
  • Optimiser les apports en eau aux cultures, en fonction de l'état hydrique du sol et des besoins de la plante.

3e niveau : C’est le plus élevé, il atteste du respect, pour l'ensemble de l'exploitation agricole, des seuils de performance environnementale portant sur la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation et de la ressource en eau, mesurés soit par des indicateurs composites, soit par des indicateurs globaux. L'emploi de la mention « exploitation de haute valeur environnementale » est strictement réservé aux exploitations ayant obtenu cette certification de 3e niveau.

Pour nous cette démarche volontaire nous a séduit car elle est d’abord globale, très complémentaire du travail que nous réalisons avec le bio et la biodynamie car elle s’étend à la biodiversité avec une vrai valeur ajouté que va être son aspect visuel. En effet, la conséquence de ces démarches sera visible en termes de diversité des paysages, de la faune et de la flore.